www.pierreschmitt.fr

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Envoyer Imprimer PDF

Contraintes

Les contraintes lors de l'intégration d'un système multimédia sur base informatique sont diverses:

Argent, Puissance, Discrétion (Vol), Bruit, Visibilité de l'écran....

Chacune de ses contraintes oriente le projet dans une direction précise, je vais donc vous exposer celle que j'ai choisie. (Je reprendrai donc en partie les informations déja glanées au fils des rubriques)

Pour la partie sonore cela ne pose guère de difficultés, n'ayant jamais eu d'autoradio dans ma voiture, l'ampli a été indispensable, de ce fait le raccordement PC- Ampli a été aisé il suffit de relié la prise jack du PC au rca de l'ampli via un adaptateur. Le reste de l'installation, kit focal et sub pio ne sont là que pour la qualité acoustique du système....

Discrétion

Seulement un PC ce n'est pas très discret, pour cela il faut donc choisir petit, la carte mère a été achetée pour cela comme pour sa faible consommation. Sont intégration avec tout le matériel audio a été réalisée dans ce qui parait de l'extérieur une plage arrière standard. Toute la difficulté de sa réalisation a justement été de pouvoir montrer tout de même le matériel....

Dans le même souci de discrétion l'écran est in-dash, dans le souci de visibilité il est placé au niveau de mon ancien autoradio (HS) on perd en coté old-school mais on gagne en praticité....

Alimentation

Le gros soucis c'est l'alimentation... Déjà le problème pour le PC est réglé grâce à l'alimentation DC-DC de 120W. Cependant il faut une voie pour l'ampli est une voie pour l'alim.... N'allant pas tirer 2 câbles depuis la batterie 2 dérivateurs sont donc utilisés. L'ampli s'allume grâce à un remote (on lui envoi du 12V et il s'allume) l'alim quant à elle fonctionne dès qu'on l'alimente. Il fallait donc penser un système pour la mettre hors tension. Le plus simple aurait été l'interrupteur mais il aurait alors fallu tirer 7m de câble à travers la cox. Ce câble ayant une section déjà importante compte tenu de l'ampérage demandé il aurait encore fallu l'augmenter compte tenu de l'augmentation de la résistance de se dernier en fonction de sa longueur. Ceci ne faisant qu'augmenter le prix total. La solution est donc le relais. Une sorte d'interrupteur qui s'allume en fonction du courant qu'il reçoit: un deuxième remote en fait. Cela permet d'avoir une voie principale coupée par le relais et de pouvoir utilisée une plus faible section de câble pour tirer la dérivation jusqu'au tableau de bord....

La voie principale est donc dérivée 4 fois pour le + et 3 fois pour le -.

Niveau plus: Une fois pour l'ampli (directement), une seconde pour l'alim (via un relai) et encore deux fois en section beaucoup plus faible jusqu'au tableau de bord ou ils rencontrent deux interrupteurs puis reviennent et se branchent l'un sur le remote de l'ampli, l'autre sur le relai. On a donc deux interrupteurs, l'un qui allume l'ampli, l'autre l'alim....

Niveau moins: une fois pour l'ampli, une seconde pour l'alim et un troisième pour le reliai, toutes les trois directement.

Maintenant il y a aussi les commandes du PC à déporter, la mauvaise idée que j'ai eu c'est de souder directement sur la carte mère des câbles reliés à une sub-d9 puis via une rallonge au tableau de bord ou j'ai effectué le montage inverse c'est à dire deux poussoirs (on/off, reset) et deux led (HD et Power) reliés à une sub-D9... Si je dis mauvaise idée c'est parce qu'il faut jamais du souder directement sur une carte mère!!!! (Note 6 ans après : la CM est morte à cause de ça Surprised)

(Voila les fameuses commandes...).

Tout le reste c'est du tout simple, le DD, les ventilos direct sur l'alim, le récepteur IR sur port série, et l'écran sur l'alim également.

Facile non? Yell